@matiu_bidule J'en vois pas mal balayer l'idée du revers de la main avec ce genre de blague, mais beaucoup plus sérieusement : ça permet d'utiliser de l'électrique et de l'hybride sur le début ou la fin du transport qui de toute façon se font par la route, sans forcer un changement, en adaptant de l'inrastructure existante.

Après on peut reprocher aux de Trust My Science de faire dans le clickbait-à-vidéo-carrée au lieu d'expliquer que c'est un projet pilote, par exemple.

@jkb À propos de maintien des infrastructures existantes, on a quand-même passé beaucoup de temps à laisser se détériorer en France des milliers de kilomètres de lignes de chemin de fer. Il y en a encore une à côté de chez moi qui va fermer dans moins de cinq ans faute de volonté de financer l'entretien. Et pendant ce temps là, par ailleurs, on finance des trucs de ce genre « pour continuer à utiliser l'existant ». Un existant pourtant souvent déjà surchargé.
@matiu_bidule

@parleur Ce n'est pas le cas en Allemagne, où se déroule ce projet pilote. Le fret ferroviaire n'est pas possible dans certaines conditions, que ce soit à cause du terrain ou parce qu'il faudrait amener des rails et des gares absolument partout, du coup des pistes pour améliorer le transport routier inévitable en début ou fin de trajet sont toujours bienvenues.

Follow

@parleur Niveau budget on est sur 14M€ pour le tronçon pilote et 70M€ pour le développement de camions à motorisation hybride et pantographes. 84M€ sur trois and pour un pays de 82M habitants c'est pas exactement un trou dans la caisse.

Sign in to participate in the conversation
Octodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!