Pinned oot

Update bio : pronoms

They in english
Elle/Ael (les pronoms neutres en français étant galère : utilisez le féminin si vous voulez pas vous emmerder)

Pinned oot

(agaaaaaain)

I'm Nonore, a wild cute lesbian fox. I love lots of things and listing them all would be ridiculous cause it also evolves every 2 months and so.

Just know that i'm a nerdy girl that likes to read webcomics, play some games, do a lot of forcing for various stuffs.

This account is locked just to block bots and weirds people, but if you wanna follow me and we don't know each other send a quick DM.

Pinned oot
Kim :nonbinary_flag: boosted
Kim :nonbinary_flag: boosted
Kim :nonbinary_flag: boosted
Kim :nonbinary_flag: boosted

Le dernier Dead Watts a 6 ans

Voila voila

Kim :nonbinary_flag: boosted

Olà Fediverse ! As-tu des conseils ou connais-tu des modèles pour rédiger une lettre afin de soutenir le changement de prénom d'un ou d'une proche ?

Pour un changement de prénom en France.

Ça n'est pas pour moi directement, mais boosts appréciés !

Kim :nonbinary_flag: boosted
Kim :nonbinary_flag: boosted

while engaging in passive activities such as films or lesson, please do not forget to provide enrichment for your adhd friends by passing them entertaining objects such as ;
-pens (clickable)
-bubblewrap
-very small pieces of paper
-difficult to eat snacks
-cats

thank u

Kim :nonbinary_flag: boosted
Kim :nonbinary_flag: boosted

Se réveiller avec foxo qui zoom zoom dans le lit c compliqué ~w~

subtoot 

*sous la couette, calin*
Jade : "arrete de coller contre moi tes panards froid contre moi la !!!
Moi : mais tu les réchauffe !
- Vire les !
- *les retire* ... *fais des bisous dans le cou de jade*
- mais,, c'est si doux
- mes pieds aussi ils doux uwu"

Kim :nonbinary_flag: boosted

FrPol ; expulsions de camps de réfugié-es (Rennes) 

Ce samedi 22 octobre à Rennes : besoin de gens pour aider à évacuer des affaires et du matériel au camp de réfugié-es au parc des Gayeulles.

Le tribunal administratif et la préfecture ont décidé de l'expulsion du camp, sans solution de logement.

Par ailleurs, le centre des Éclaireurs-es de France à Thorigné Fouillard (à l'est de Rennes) doit aussi faire evacuer les réfugié-es qui y trouvaient un toit.

Risque d'intervention policière dès demain matin, et besoin d'aide pour déplacer les affaires.
(pour les logements d'urgence ainsi que pour les dons de matériels (vêtements chauds notamment), voyez avec Utopia 56)


Honte à la Mairie
Honte au Tribunal Administratif
Honte à la Préfecture

j'arrive pas a retrouver le meme avec le français qui se ramène pour gueuler "des laaaandes de pierres" au milieux des suisses quebecois et belges aled

Kim :nonbinary_flag: boosted

something i did not think i'd read one day 

“I never formed an opinion about Trump until now, but no one disobeys the terms of #FreeSoftware and is a good person in my eyes.”

Kim :nonbinary_flag: boosted
Kim :nonbinary_flag: boosted

sncf, conseil, transphobie 

Si jamais vous subissez un commentaire / une agression transphobe dans un train, notamment si ça vient d'un·e controleurse : *faites-le moi savoir*, avec autant de précisions possibles (numéro du train, date, ce qui s'est passé, morphologie de l'agent sncf si c'est d'ellui que vient l'agression).

Je ferai remonter à l'asso Gare!, qui organise notamment des formations sur la transidentité pour le personnel SNCF, et qui peut saisir les instances internes ad hoc.

Kim :nonbinary_flag: boosted

Répressions : Halte à la criminalisation du mouvement social 

Les semi-victoires contre la loi sécurité globale et contre le schéma de maintien de l’ordre du printemps dernier grâce aux mobilisations notamment du collectif #StopLoiSécuritéGlobale ne sont malheureusement qu’une petite digue face à la volonté de ce gouvernement d’avoir les moyens de toujours plus museler et réprimer le mouvement social.

Et en effet, le pouvoir s’adapte et revient toujours à la charge. L’article 24 de la loi sécurité globale est revenu par la petite porte dans la loi "renforçant les principes républicains” (plus connue sous le nom de loi séparatisme), et le nouveau projet de loi relatif à la sécurité intérieure ( dite loi Drone 2) autorisant largement l’usage des drones (mais aussi hélicoptères et autres) notamment en manifestation a déjà été adopté par l’assemblée nationale en première lecture et actuellement débattue au Sénat.

Les moyens de contrôle et de répression s’intensifient… preuve en est également d’un Solidaires départemental qui a reçu l’annonce d’une possible subvention annuelle assortie de l’obligation de signature d’une Charte de la Laïcité ! Du contrôle des associations déjà totalement scandaleux au contrôle des syndicats, il n’y a qu’un pas !

Plusieurs affaires récemment passées au tribunal vis à vis de mililtant-es de Solidaires sont également édifiantes :

La co-secrétaire du Solidaires de Savoie a été condamnée pour outrage à 900 euros d’amende devant le tribunal de Chambéry le 14 octobre dernier, pour avoir utilisé une pancarte « all cops are blue » et une photo d’un commandant local de police. Allons-nous devoir réfléchir bientôt aux slogans employés avant de partir en manifestation ? La camarade avait subi une garde à vue pour ces faits !
Des militant-es de Solidaires Étudiant-es et de la FSU avaient été arrêté-es à la fin d’une manifestation pacifique sur les services publics à Nice parce qu’ils et elles avaient dénoncé la présence de policiers d’un syndicat de police dans leur cortège. Les « amis » en service de ces derniers les avaient ensuite arrêtés violemment. Ils et elles ont fait appel le 11 octobre dernier de la décision de première instance où des peines de prison avec sursis sévères ont été prononcées. Là aussi, on voit quelle “gestion objective” des manifestations est faite par la police.
A Millau des camarades sont convoqué-es au tribunal pour s’être rassemblé-es lors du 1er confinement, dans le respect des gestes barrières, pour dénoncer le manque de moyens. Alors que le jour même il n’y a eu aucune interpellation des forces de l’ordre présentes sur place, c’est par la vidéosurveillance qu’iels ont reçu leur amendes ! Après plusieurs report un des 1er “amendé” est convoqué au tribunal de Millau fin novembre.
Et visiblement s’exprimer sur les agissements de la police vaut désormais une plainte directe du ministre de l’intérieur !Par ailleurs, lors du sommet Afrique France, des Sans-papiers ont été arrêtées à leur arrivée à Montpellier pour participer à un contre-sommet, 7 d’entre eux ont reçu des obligations de quitter le territoire assorties d’une Interdiction de Retour sur le territoire Français . Nous exigeons la levée des OQTF et des IRTF !

Pour l’Union syndicale Solidaires, la liberté d’expression et de manifester n’a sans doute jamais été autant menacée.

Nous appelons au soutien de l’ensemble des camarades réprimé-es, et nous continuerons à dénoncer cette criminalisation du mouvement social.

Nous condamnons également les violences policières dans les quartiers et ailleurs, jusque dans les hôpitaux comme en Martinique, et toutes les atteintes aux libertés publiques qui fleurissent dans les lois de ce gouvernement autoritaire.

Show older
Octodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!