Merci à mes anciens abonnés de me rejoindre sur mon nouveau compte, bienvenue aux nouveaux. Mon petit feuilleton #DansLaVallée continue depuis ici, mais les 27 épisodes précédents, publiés sur mon ancien compte, sont toujours sur le hashtag. Changement d'instance oui, mais pour Jérôme et Floralys rien n'a changé, les zombies sont toujours là.

épisode 27

Floralys se précipite à la fenêtre. Mais la nuit est tombée et la vallée est plongée dans l'obscurité.
"Les cloches ! Il doit y avoir un survivant, quelqu'un essaie d'attirer notre attention !
- Un survivant? Au bout d'une semaine dans une église remplie de zombies ? Sérieusement ?
- Peut-être... Peut-être qu'il s'est caché..."
Marc se contente de secouer la tête.
"La question n'est pas de savoir comment les cloches se sont déclenchées, mais comment on les arrête."

épisode 26

"Le chien. Ma tante avait un bichon, Youki. Avec tout ce qui s'est passé, je n'y ai pas pensé. Mais s'il est infecté, ça explique la transformation des chèvres. Il a pu se glisser dans la bergerie et..."
Ça fait un peu beaucoup pour Marc.
"OK. Donc on a une église pleine de zombies et un bichon mort vivant en liberté. Je propose qu'on essaie de dormir et qu'on voit tout ça demain matin."
Sa voix est un peu aiguë. Et il se tétanise tandis que retentissent les cloches.

Et hop, un chapitre de plus. Ce quatrième tome avance bien et touche même presque à sa fin. C'est toujours émouvant d'arriver au dénouement d'un roman, mais quand, en plus, c'est celui de la saga, c'est beaucoup, beaucoup d'émotion. Encore trois chapitres pour profiter de cet univers avant de le quitter définitivement... Pour mieux aller vers de nouveaux projets et de nouvelles aventures 😉

épisode 25

Putain de vallée! Marc s'est réfugié ici en pensant qu'un coin aussi isolé serait plus sûr. Mais tout ça n'est qu'un sursis finalement.
"Et il y a un autre problème.
- Lequel?
- Si tous les zombies sont enfermés dans l'église depuis une semaine, qui a infecté ta tante, Fifi, les chèvres ?"
Floralys repense à son retour au village, après avoir fermé la porte de l'église. La voiture de Béatrice était là, mais pas de trace d'elle, ni de...
"Oh putain !
- Quoi encore ?"

épisode 25

Putain de vallée! Marc s'est réfugié ici en pensant qu'un coin aussi isolé serait plus sûr. Mais tout ça n'est qu'un sursis finalement.
"Et il y a un autre problème.
- Lequel?
- Si tous les zombies sont enfermés dans l'église depuis une semaine, qui a infecté ta tante, Fifi, les chèvres ?"
Floralys repense à son retour au village, après avoir fermé la porte de l'église. La voiture de Béatrice était là, mais pas de trace d'elle, ni de...
"Oh putain !
- Quoi encore ?"

Une planète lointaine, un château gothique, des dinosaures, mais pas que, c'est Raptor Hall. A découvrir sur
lucilepeyre.wixsite.com/fantas

épisode 24

Ça c'est une bonne question ! Quand ils ont fouillé les maisons du village à la recherche de nourriture, ils ont aussi récupéré tout ce qui pouvait servir d'arme. Ils ont des pelles, des pioches, des haches, un flambadou et deux fusils de chasse, avec suffisamment de munitions pour la prochaine saison. Mais Marc ne veut pas utiliser les armes à feu, à cause du bruit. Quant au reste, c'est loin d'être suffisant pour affronter une centaine de zombies affamés.

épisode 23

"Qu'est-ce que t'as contre la confiture de prunes?
- Je la digère pas. Mais c'est pas la question.
- Et c'est quoi la question ?
- Est-ce qu'on se contente d'attendre et de prier pour que cette foutue porte tienne ou...
- Ou?
- On pourrait prendre les devants. Trouver un truc pour... se débarrasser du problème."
Ce n'est pas vraiment ce que Floralys à envie d'entendre. Ces zombies, ce sont tous ceux auxquels elle a tenu. Mais Marc n'a pas tort.
"Ça serait quoi le truc?"

épisode 23

"Qu'est-ce que t'as contre la confiture de prunes?
- Je la digère pas. Mais c'est pas la question.
- Et c'est quoi la question ?
- Est-ce qu'on se contente d'attendre et de prier pour que cette foutue porte tienne ou...
- Ou?
- On pourrait prendre les devants. Trouver un truc pour... se débarrasser du problème."
Ce n'est pas vraiment ce que Floralys à envie d'entendre. Ces zombies, ce sont tous ceux auxquels elle a tenu. Mais Marc n'a pas tort.
"Ça serait quoi le truc?"

épisode 22

Cette église pleine de zombies c'est une bombe à retardement. Marc et Floralys le savent tous les deux. Si la porte cède, la vallée cessera d'être le refuge parfait. Ce sera la même merde que partout ailleurs. Certes, pendant les trois jours précédents, ils ont fouillé le village et entassé toutes les réserves de bouffe chez Floralys. Mais s'ils doivent se terrer ainsi, combien de temps tiendront-ils avec des conserves de courgettes et de la confiture de prunes?

épisode 22

Cette église pleine de zombies c'est une bombe à retardement. Marc et Floralys le savent tous les deux. Si la porte cède, la vallée cessera d'être le refuge parfait. Ce sera la même merde que partout ailleurs. Certes, pendant les trois jours précédents, ils ont fouillé le village et entassé toutes les réserves de bouffe chez Floralys. Mais s'ils doivent se terrer ainsi, combien de temps tiendront-ils avec des conserves de courgettes et de la confiture de prunes?

Petite découverte musicale... j'ai causé avec l'auteur en toki pona sur un forum :) il m'a aidé dans le choix de mes mots pour mes essais de traduction sur les textes de @LucilePeyre (donc oui une chèvre zombie ça se dit "soweli moli kama" ou "soweli moli li kama" :P) du coup je lui fais un peu de pub :

asheblonde.bandcamp.com/

#PouetRadio #TootRadio

Pour info, suite à ce débat, on en a conclu que Kant, s'il était un zombie comme Liv Moore, ne mangerait les cerveaux que des morts ayant donné pour le don d'organes. Le respect jusqu'au bout.

Show thread

Débat philo avec un petit groupe de lycéen-ne-s. Soudain une élève demande : "Dans I Zombie, quand Liv Moore mange le cerveau des cadavres de la morgue pour survivre, est-ce qu'on peut considérer que c'est moral?"
S'en est suivit un échange très intéressant dans lequel on a imaginé ce que ferait Kant s'il était un zombie (pas un zombie Roméro, hein, un zombie qui réfléchit, comme Olivia Moore). C'est dans ces moments que j'aime le plus mon métier !!

— Tu sais te servir de cette épée que tu portes, petit ?
— J’ai suivi l’entraînement, oui.
— Bien. Bien. L’entraînement. Bien. Alors, si on est attaqués par une bande de sacs de paille pendus à une poutre, je peux compter sur toi. En attendant, tu la fermes, tu gardes les oreilles à l’affût, tu ouvres l’œil et tu apprends.

T. Pratchett

ep. 21

Marc écoute Floralys lui raconter comment elle a vu son futur époux se transformer, sa famille et ses amis s'entredévorer, comment elle les a enfermés dans l'église où ils étaient tous rassemblés pour son mariage, comment elle est restée​ seule jusqu'à ce qu'il arrive dans la vallée. La suite, tante Béatrice et Fifi retrouvés zombifiés, tués et enterrés, il la connait. La lourde porte de chêne a tenu toute la semaine. Tiendra-t-elle encore ?
"Qu'est-ce que tu proposes ?"

Show older
Octodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!